À propos


 

 

 

 

 

Notre compagnie est été créée en avril 2014, à la suite d’une formation de trois ans à l’Ecole du Conte de Bruxelles. Le conte traditionnel est notre point de départ, notre ancrage, notre passion commune.

Nous ?

Roxane Ca’Zorzi a étudié les lettres romanes, plus particulièrement la littérature médiévale occitane. Dans son parcours, il y a aussi du cinéma, un peu de langue des signes, de l’accompagnement aux personnes non- et mal-voyantes, beaucoup, beaucoup de livres et un amour apparemment illimité pour tout ce qui vit, à plumes ou poils, écailles ou écorces.
Dans son travail artistique, Roxane aime mêler l’oralité et le cinéma, le théâtre d’ombres et la marionnette, et le masque aussi. Les grandes épopées, les fantômes et les troubadours, les amours étranges, impossibles ou éternelles sont (quelques-unes de) ses matières favorites.
Parfois, elle se transforme aussi en renard. En cerf. Ou en tigre. Mais ceci est une autre histoire (justement).
Son site personnel est ici.

Pour Ludwine Deblon, plus c’est vieux, plus c’est passionnant : elle a d’abord étudié la philologie classique – ah, Homère, Ulysse et Calypso ! – et puis l’archéologie, pour fouiner dans l’arrière-cour de ses héros. Il y aura donc de la géographie imaginaire, du voyage temporel, des ellipses, des paradoxes, de l’absurde. Et puis de la terre brûlée, de la rouille et des os, et le vent pour emporter la poussière et les mots.
Autant de langues, autant de saveurs, car chaque accent résonne dans la bouche comme un bonbon unique et précieux. Sans renoncer aux langues anciennes, Ludwine est passée au néerlandais et raconte parfois en bilingue, ou en français facile, pour les non-francophones.
Et puis, il y a le dialogue avec l’impertinente marionnette-objet, qui a parfois pour nom… Erasme ; et la fascination pour le théâtre d’ombres, faussement simple et puissamment évocateur. Dans la liste, on trouvera aussi des mythes maoris, des sciences naturelles et des histoires d’animaux, beaucoup.
Son site personnel est .

 

« De Capes et de Mots » propose des spectacles scéniques, des séances contées, des ateliers.  « Le Bestiaire Magique », notamment, offre aux enfants de plusieurs écoles de Bruxelles de se pencher sur les contes et, par ce biais, sur les animaux.

Notre travail a bénéficié, notamment, de l’aide et des conseils de Stéphane Georis, Jean Porcherot et Marc Aubaret. Nos projets reçoivent divers soutiens : Cocof, FWI (CIAS), Ville de Bruxelles (DASS), résidences de création…

« De Capes et de Mots » fait partie de la CETJ (Chambre de Théâtre Enfance Jeunesse). Les enfants ne constituent pas, cependant notre public exclusif.

Enfin, nous contons souvent, pour notre plus grand plaisir, avec

Michel Verbeek
Selle De Vos
Monique Michel
Publicités